Chaque minute, chaque heure, chaque seconde qui passe, vous pensez à la routine que vous allez retrouver, à votre appartement, à votre vie.

C’est exactement ce que je vis en ce moment.

Ma deuxième nuit dans la maison des vampires s’est mieux passée que la première. Je ne peux pas dire que j’ai vraiment bien dormi, mais grâce aux 2 cocktails que j’ai bu hier et la fatigue accumulée, je n’ai presque pas fait attention à la dureté du lit.

J’ai encore petit-déjeuner un Toasted Onion Cream Cheese Bagel à Connecticut Muffin.

Alors que j’étais sur le point de prendre un vélo prêté par le propriétaire de l’appartement pour aller à Prospect Park, il a commencé à pleuvoir.

A la place du vélo, j’ai bu un bon café puis je me suis aventurée à pied dans le parc. J’ai adorée. Plus qu’un parc, on dirait un repère pour chiens municipal, sans touriste. Si vous aimez les chiens, tout comme moi, je vous le conseille.

De plus, le parc est très vert, très apaisant. J’ai même plus aimé que Central Park.

Pour arriver à Prospect Park, vous devez prendre le F train depuis Manhattan et vous arrêter à 15th Street-Prospect Park. Vous trouverez l’entrée principale du parc juste devant le métro et vous verrez aussi Connecticut Muffin.

Ma promenade a été courte car le temps n’était pas au rendez-vous. Aujourd’hui je n’avais rien de prévu. Il me restait 2 jours et même si je m’efforçais de ne pas penser à mon retour, c’était impossible.

J’étais curieuse de voir comment se serait après, quelles décisions je prendrais et comment ma vie suivrais son cours.

Je suis retournée à Manhattan pour faire un dernier tour au West Village, sur Bleecker, ma rue favorite.

J’ai mangé dans un Deli et j’avoue que j’ai encore craqué et je me suis acheté un cupcake de Magnolia, à la noix de coco. Je me suis assise sur les escaliers d’un des bâtiments de West 11th Street. Cinq secondes plus tard j’étais entourée de six pigeons newyorkais qui me réclamais des miettes.

Il ne me reste plus qu’un jour entier + une demi journée. A chaque fois que je viens à New York j’ai une tradition juste la nuit avant mon retour. Mais comme demain la météo annonce de fortes pluies, j’ai décidé de le faire ce soir. Ce n’est rien d’autre que de me promener sur Time Square avec un Hot Dog et contempler les milliers de lumières qui m’entourent.

Après être allée à un des cinés de la zone, j’ai acheté mon Hot Dog dans la rue et je me suis assise en plein milieu de Time Square devant toutes ces lumières. C’était presque comme être dans le ciel, mais entourée de touristes. C’est bizarre car d’habitude je ne supporte pas la foule, mais cet endroit de la ville me donne de l’énergie.

Cela fait peu de temps que 50% de cette zone a été habilitée pour les piétons et le trafic réduit. Vous pouvez vous y promener tranquillement et vous asseoir sur un des bancs qui sont positionnés au beau milieu de la place.

Il était 23 :30h et j’ai pensé bon de rentrer. A 0 :00h, mon train de Brooklyn fait des choses bizarres à cause de la rénovation des voies, comme par exemple sauter des arrêts.

J’arrivais à l’arrêt et juste devant le rond-point je me suis retrouvée face à un camion de pompiers qui éteignait un mini-feu sur la place.

Mon faible pour les pompiers newyorkais m’est venu après avoir vu le film Backdraft. Une fois que vous serez venue dans cette ville et que vous vous serez rendue compte que les pompiers de NY sont comme sur les calendriers, dès que vous entendrez une sirène, vous ne pourrez pas vous empêcher de regarder. Si j’avais un mari pompier newyorkais, je le laisserais dormir avec son uniforme.

Je faisais mes adieux aux pompiers et je rentrais à la maison.

C’était mon avant dernière nuit à NY et quelque chose m’empêchait de dormir. Cette fois-ci, se n’était pas le lit, mais quelque chose de plus profond, une tristesse indescriptible qui me faisait savoir que mon destin était ici, mais que je devais rentrer chez moi pour retrouver un moyen de revenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.